Le portail du bien-être
publier une annonce

Accueil > Soins & Beauté > Article Soins & Beauté > La méthode minceur Tokyo-Paris, maigrir à la japonaise

Article Soins & Beauté


WORKFLOW
Livre

La méthode minceur Tokyo-Paris, maigrir à la japonaise

Il deviendra sans doute le nouveau régime à la mode. Du moins, il risque de faire parler. Son auteure l'intitule "Tokyo-Paris", pour la simple et bonne raison que cette méthode minceur s'inspire de la culture japonaise. Le Docteur Sophie Ortega dévoile tous les tenants de cette nouveauté dans un livre à paraître le 13 mars, aux éditions First.

La méthode minceur Tokyo-Paris, maigrir à la japonaise

Dans le monde, le Japon exhibe une particularité dont le pays est fier : son île d'Okinawa compte le plus grand nombre de centenaires, en très bonne santé, ne souffrant ni de surpoids ni de diabète. Des Japonais au grand âge qui ont aussi toute leur tête. Leur secret de longévité est d'avoir gardé leurs traditions alimentaires et culturelles.

Car l'alimentation japonaise n'a rien de semblable à celle de chez nous. Elle repose sur plusieurs principes, celui notamment de ne pas manger en abondance. Aussi, les Japonais ne se resservent jamais à table. Leurs repas sont constitués à 80% de végétaux, privilégient les poissons, intègrent le soja au moins deux fois par jour et s'accompagnent d'une très faible consommation d'alcool. À l'inverse, les Japonais ingurgitent beaucoup de thé vert.

Voilà en somme ce que propose le Docteur Sophie Ortega pour rester belle. Mais "nul besoin d'être experte en découpe de sushis. Ce sont nos bonnes recettes de tous les jours, celles de votre mère et de votre grand-mère, que je vous suggère de transformer un peu, en utilisant les meilleurs ingrédients venus du Japon", rassure-t-elle.

Le secret du konjac
Élément incontournable à prendre en compte : l'intégration du konjac dans son alimentation. Très riche en eau et en fibres, cette plante présente un faible apport calorique et provoque rapidement la sensation de satiété. D'autres régimes en ont déjà fait l'apologie, à commencer par la célèbre méthode Dukan. Les Japonaises consomment le konjac comme nous avalons des pâtes. Selon l'auteure, c'est le secret minceur des habitantes du pays du soleil levant. Autre atout pour être définitivement convaincu des bienfaits du konjac : il permet de diminuer le cholestérol sanguin et de lutter contre l'insulinorésistance, "qui est la source de l'élévation de la glycémie, et donc de l'apparition du diabète", souligne l'auteure.

Et ce n'est que le début des secrets dévoilés par le médecin. Riz, thé vert matcha, curcuma, agar-agar, laitue de mer, dulse, kombu... Sophie Ortgea passe en revue une ribambelle d'ingrédients qu'ingurgitent facilement les Japonaises. Il faudra aux Européennes organiser leur alimentation à la manière d'un bento, pour parvenir à leur objectif minceur.

Sport et zen
Mais, l'auteure ne bouscule pas seulement les codes de notre alimentation. Elle raconte aussi l'autre vision qu'ont les Japonaises de l'activité physique. Car celles-ci bougent différemment. Les principes reposent sur la marche, le vélo, le taï-chi, les arts martiaux, la danse traditionnelle et le jardinage. Des activités loisirs de choix auxquelles il faut combiner des exercices de respiration. L'approche de la diététique et du corps au Japon est différente de la nôtre. Elle se fonde sur la souplesse, l'écoute de son corps et le maintien de son équilibre.

Parce qu'être belle ne signifie pas perdre du poids pour être le plus mince possible, Sophie Ortega ajoute des secrets de beauté pour réaliser des soins faits-maison naturels et prendre soin de sa peau. Sont à découvrir l'exfoliation à l'éponge de konjac, le masque de beauté à la farine de riz ou encore l'eau florale au thé vert.

Ma méthode minceur Tokyo-Paris
Docteur Sophie Ortega
Editions First
Parution : 13 mars 2014