" /> Nos rêves sont nos oracles
Le portail du bien-être
publier une annonce

Accueil > > Références bien-être > Nos rêves sont nos oracles

Références bien-être


WORKFLOW
Psycho

Nos rêves sont nos oracles

Rêver... mot décrié, galvaudé, souvent revêtu de connotations négatives. Le "rêveur" prend l'allure d'un personnage auquel fait défaut le sens de la responsabilité du concret, exigé par notre monde matérialiste...

Nos rêves sont nos oracles

Pourtant, nos rêves existent. Ils sont là. Nous rêvons éveillés lorsque nos envies et nos élans nous poussent à imaginer nos futures créations, ou nous incitent à voyager en esprit dans ce pays lointain qui nous attire. Ou encore lorsque, dans l'espace de quelques pages, il nous surprend à nous vêtir du charisme du héros d'un roman. Serions-nous qui nous sommes aujourd'hui sans la fantasmagorie de l'imagination ?

Et qu'en est-il des rêves qui nous visitent durant notre sommeil ? Ces images, parfois sans suite logique, ou empreintes de rocambolesque, et qui nous laissent un sourire sur les lèvres au réveil, par l'incohérence cocasse de leurs associations, ont-elles un sens caché ?

Envisageons un instant que notre capacité de rêver soit comme une passerelle. Une sorte de superstructure entre le tangible de notre monde physique, cette conscience pratique d'être ici dans notre corps, et l'invisible du monde subtil de notre âme. En d'autres termes, un pont jeté entre notre inconscient et notre conscient. Vu sous cet angle, il se pourrait bien qu'alors en dormant, nous nous rendons sur cette passerelle pour recueillir certains messages, un peu comme si nous avions rendez-vous avec un informateur aux révélations surprenantes.

Bien. Pourquoi alors, la plupart du temps, nos rêves n'ont-ils apparemment "ni queue, ni tête" ? Peut-être parce qu'ils représentent une succession de symboles. Un peu comme un rébus.

L'âme aime ce jeu qui consiste à nous rendre aventurier, aventurier de notre propre vie. Nous recevons donc des indices qui nous aident à "décoder" le rébus, et à franchir les étapes nous menant au trésor, notre trésor personnel qui attend patiemment au plus profond de nous que nous le découvrions. Ces indices nous parlent de notre monde intérieur, de nos ressentis face à telle ou telle situation, ils pointent nos pensées intimes, ils déterrent nos mémoires... découvrant une source de connaissances qui devient notre propre oracle.

L'indice, ou le symbole, est la petite lumière sur la passerelle. Cette petite lumière qui éclaire la route pour le prochain pas. Le symbole est puissant, il contient l'essence de la réconciliation entre le visible de notre vie sur Terre, et l'invisible de la vie de notre âme, il suggère l'alignement et la cohérence de notre être.

En osant écarter le voile, et en regardant au-delà de l'histoire sans sens de notre rêve, en observant les petits détails de ce qui le compose, nous nous rendons sur le pont. Un champ de réponses s'offre alors devant nous, dans lequel nous pouvons puiser un sens. Et relier ensuite ce sens à un vécu de notre existence concrète.

Le rêve est l'espace au sein duquel notre âme nous parle. Un lieu dans lequel elle nous invite à la rejoindre, à l'écouter, à converser avec elle. Au travers d'images, de sons, de couleurs et de formes, elle nous dit peut-être : viens, assieds-toi près de moi et donne-moi la main, je vais te raconter ton histoire, je vais t'aider à te connaître, à te reconnaître...

Par Danièle Corthésy / ©Réferences Bien-Être 05.2014
Photo
© Anton Maltsev - Fotolia.com


A lire également

Apprendre à écouter ses rêves